OS.011– CD (+Portfolio Clementine Roy, 12 Sleeves) ---------------- --------------available 15€
Heller
.01..05.
FRANCE
EUROPE
WORLD
listen to ~ écouter / buy on ~ acheter sur

Heller est le projet de deux musiciens français : le Bordelais Eddie Ladoire et le Parisien Sébastien Roux.

(remix track 09 : Erik Minkkinen, design Sylvie Astié, photos Clémentine Roy extraites de la série "pistes")

Eddie Ladoire est responsable de l’association M.A. (http://www.ma-asso.org), spécialisée dans la programmation de concerts de musique électronique et expérimentale.
Pianiste de formation, bassiste au sein d'un groupe post-rock (Unsich), il s’implique progressivement dans la musique électronique, d’abord en tant que dj. À partir de 1999, il s’intéresse à la composition sur ordinateur et réalise des pièces pour films.
En 2002, il remporte le 1er prix de musique de films expérimentaux du festival "Ciné concert", organisé par le cinéma Jean Vigo.
Il fait également partie du collectif multimédia EWMO qui a réalisé de nombreuses performances, notamment pour le conservatoire national de la danse (Paris) et pour le festival Mix move 2001 (Grande Halle de la Villette, Paris). Depuis maintenant plus de 3 ans , il collabore avec l 'association de cinéma indépendant bordelais : Paradoxal et travail sur le sound-design et les bandes originale de court métrage.

Sébastien Roux est assistant musical et chargé de développement à l’IRCAM.
Il a été guitariste pendant trois ans au sein de la formation post-rock Un Automne à Lob-Nor et a joué dans la formation live de Domotic (label Active Suspension) au début de l’année 2002. Parallèlement, il réalise diverses collaborations sous le pseudonyme Rabbits|Sorrow. En 2003, il participe à la compilation E/A/D/G/B/E publiée par 12k (www.12k.com), le label de Taylor Deupree, ainsi qu'à Object Set And Motion, compilation à paraître sur un autre label new-yorkais : Apestaartje.En 2004, il sort 2 album solo , un pour 12K et l'autre pour apestaartje.

Avec Heller, les deux musiciens ont cherché à mettre en regard une certaine forme de musique ambiante telle que Main ou Stars of The Lid peuvent la pratiquer, avec les expérimentations digitales publiées par des labels comme Mego ou Raster-Noton.
Heller travail aussi sur le sound design de film expérimental et fictionnel : quelques travaux ont été realisé pour pardoxal,(Jerome Meynardie) pour Jacques Perconte: "uaoen" ainsi que pour Grégory Chatonski sur son film sur terre .

.09..03., premier résultat de leur collaboration, a été pour l'essentiel réalisé par correspondance.
Sébastien a tout d’abord produit un ensemble de drones, générés uniquement à partir de guitare. Ces drones ont constitué la base de travail de Eddie. Celui-ci a retravaillé numériquement les parties de guitare pour donner naissance à des textures ultra-digitales. Sébastien a ensuite produit des ébauches de compositions articulées autour des manipulations d’Eddie qu’il a lui-même retravaillées, et auxquelles il a ajouté de nouvelles plages de guitare traitées. Enfin, les deux musiciens se sont retrouvés lors de deux sessions de montage (Paris, Bordeaux) pour procéder aux derniers développements et à la finalisation des compositions.
Le résultat est un mélange de nappes hypnotiques, de craquements et de souffles organiques pertubés par des sine-waves ultras-aigues et des glitches destructurés.

.01..05.seconde collaborarion , se veut plus abouti ,et plus mûre.
Heller tiens un equilibre entre la musique latop et l'electroaccoustique afin de crée un univers plus intimiste que le premier opus .




total lenght 44'45
press files here